CAP DE BEGUR

La pointe rocheuse située en face de l’anse d’Aiguablava est Cap de Begur. Cette formation est celle qui pénètre la plus dans la Méditerranée et en fait donc un lieu très exposé aux courants mais avec une grande richesse.

La plongée consiste à sauter près de la paroi nord du cap et suivre les barres rocheuses qui prennent la forme de 3 murs entourant le cap du nord au sud, le premier étant le plus profond (environ 37 mètres) formé par des gorgones rouges, le second (qui avoisine les 30 mètres) formé de roches calcaire et de coralligène et le troisième recouvert d’algues vertes. Selon l’itinéraire choisir, il faut tenir compte de l’accumulation d’azote donc de paliers, ce qui en fait une plongée pour les plongeurs Advanced, N3, N2 confirmés. La plongée est une dérivante, de sorte que le pilote du bateau repère les plongeurs grâce à leur parachute de sécurité et les récupère dès qu’ils émergent en surface.

En tant que faune, il est possible de voir du homard, des chapons, des mérous, des murènes, quelques nudibranches de grandes taille et au printemps et au début de l’été, des poisson-lune ou le passage de raies aigle.

© 2019 by Xavier Salvador.